Night or Light

Version. 1 :: Lumière.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Relaxation et odeur de roses

Aller en bas 
AuteurMessage
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Relaxation et odeur de roses   Mer 19 Sep - 18:30

Après plusieurs heures dans la bibliothèque, à feuilleter ce maudit (c'est bien le mot) livre et à faire une sorte de résumé des choses qu'elle pensait interessante pour sa petite enquête, Tchi finit par rentrer au pensionnat, toujours avec autant d'interet à cause de sa tenue courte et provocante vis à vis des hommes qu'elle crosait dans la rue. Elle finit par passer le portail, elle eut finalement une envie de se ballader dans les jardins du pensionnat. Elle marcha un peu puis regarda le magnifique jardin de roses qui se situé derrière le manoir. Une envivrante odeur de roses fraiches se balladait dans le jardin, il y avait tellement de roses dans ce jardins que c'était impossible de toute les compter, et il y en avait de toutes les couleurs. C'était Tchi qui avait eut l'idée pour ce jardin, elle avait toujours beaucoup aimé les fleurs, mais surtout les roses, et était tombée "amoureuse" de celle qui se trouvaient un peu plus loin d'une couleur blanche pure. Elle s'assit justement sur un banc juste à côté d'un rosier blanc. La jeune fille ferma les yeux et sentit le doux parfum de ses fleurs. Elle commençait à se détendre un peu et à ne penser à plus rien, sauf... A Makkura... Il lui était impossible de ne pas penser à lui, après s'être un peu reposé elle se promit d'aller le chercher et lui prouver qu'elle pouvait sortir sans se retrouver avec un platre au bras ou une cheville tordue. En parlant de cheville tordue, elle regarda sa cheville qui était foulée la nuit dernière, mais certainement grâce à la malédiction, la blessure avait disparue très vite. C'était peut être le seul point positif de cette malédiction. Elle referma ensuite les yeux continuant à se relaxer. Elle croisa vite fait les jambes, se rendant compte qu'elle était en mini jupe, si quelqu'un passait, la conversation porterait sur sa petite culotte bleu, ce n'était pas vraiment charmant XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 19 Sep - 19:22

Makkura aimait la nature, les fleurs, les oiseaux et tous le reste. Dans son état de vampire aussi il aimait les oiseau et les autre animaux, mais pas pour les même raison (xD).
Il était venu ici car il voulait savoir à quoi ressembler le jardin de jours, l’ayant vue sur les toits en pleine nuit, la curiosité l’avait poussé à se rapproché plus prés du sol a présent.
Alors qu’il marchait tranquillement, il vit une chose qui rendit son souffle irrégulier. Celle dont ces pensé ne pouvait se passer, celle qui représenté tous à ces yeux, sa Tchi était ici.
Son visage afficha un sourire si sincère, lui-même ne comprenait pas pourquoi une telle joie. Sa marche était singulière, avançant à un rythme presque normal, il tenta de ne pas trop extérioriser ces sentiments. Il fallait avoué qu’un type sautant et criant de joie dans un jardin comme sa sens raisons bien compréhensibles par autrui, pouvait faire pensé très rapidement à un dérangé du bocal (XD). Elle semblait pensive, et sa jupe semblait encore plus courte que le matin même, ce qui bien sur n’était qu’un vilain tour joué par l’esprit surprotecteur de l’étudiant. Quant il fut prêt d’elle il s’assit, de façon a se que les éventuelle pervers passant pas la ne puisse se rincer outrageusement l’œil (grrrrr pas touche à ma Tchi xD). La féline de l’avait pas encore remarqué, se qui amusa notre ami, qui savoura l’instant, puis il se racla la gorge pour commenté ces observations.


-Sa se confirme c’est vraiment trop court comme vêtement.

Il posa son doux regard sur sa bien aimé, un sourire amusé et amoureux sur les lèvres, puis croisa les bras, comme pour attendre une quelconque réaction de la par de la si charmante demoiselle. Au teint toujours aussi enivrant, une chaleur quasi-solaire vint se créer dans le cœur amoureux du vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 19 Sep - 20:53

Tchi, perdue dans ses pensées, entendit une voix, LA voix, mais elle pensa que c'était une illusion, mais quand elle réouvrit les yeux, en effet Makkura se trouvait juste à côté d'elle. Elle poussa un petit gris aigus de joie et sauta au cou de son cher vampire. Elle avait un large sourire, et ne voulait surtout pas le lacher. Sans enlever ses bras autour du cou du jeune homme elle l'embrassa amoureusement, comme si cela faisait des siècles qu'elle ne l'avait pas vu. Elle lui souria par la suite et regarda sa jupe auquel il avait fait allusion quelques minutes auparavant. Elle comprit enfin ce à quoi il faisait allusion, ce n'était pas parce qu'il avait peur qu'elle prenne froid mais parce qu'il avait peur que l'on la zyeute de trop près, mais elle s'en fichait que l'on voit sa petite culotte XD. Elle lui dit alors :

-Qui veux tu qui regarde sous ma jupe? Je ne pense pas faire l'affaire de fantasmes XD.

Puis elle caressa tendrement la joue de Makkura et ajouta par la suite avec un ton bien plus doux que les phrases précédentes :

-Tu m'as manqué mon vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 19 Sep - 22:24

Ces joues devinrent rouge, incroyablement rouge, on aurait dit que quelqu’un c’était amusé a lui peindre les joues. Jamais personne ne s’était jeté sur lui ainsi, c’était si…craquant, Tchi sans vraiment s’en rendre compte faisait littéralement fondre notre ami étudiant. Le baisé qui suivit ne fit que le rendre plus coulant encore (façon de parlé bien sur xD), toute en elle rendait le garçon plus amoureux que jamais, sont cri de joie, son embrassade si spontané, sont baisé si langoureux, son innocence indéfinissable, et sa voix si douce, comme un chant des plus mélodieux, lui susurrant de délicieuse parole. Elle n’enleva pas ces mains, il passa les siennes autour de sa taille si charmante, pour lui répondre simplement.

-Ho ma Tchi, toi aussi aussi tu m’as manquée…

Il s’allongea sur le sol emportant, dans son mouvement de recul, sa douce. Son visage était placé dans l’axe du soleil, de telle sorte qu’elle était encore plus radieuse qu’à la normale. Makkura était au ange, son regard, encore plus doux et amoureux ne pouvait la quitter ne serai-ce qu’une seconde. Une de ces mains lui caressa une joue, de pareille manière qu’elle lui avait caressé un peu plus tôt. Il se retourna de façon à installer sa féline à dos contre l’herbe. Il était sous un soleil tamisé par des branches, celle d’un arbre peut-être millénaire, sous lequel ils s’étaient allongés. Son autre main, libre, vint caresser une des cuisse si peu couverte de la sublime étudiante, remontant très légèrement cette dernière, il laissa un baisé dans le cou de son bien aimé.

-Tu ne penses pas vraiment ? Pourtant tu fait l’objet de tous mes fantasmes mon amoure.

Sa voix fut douce et honnête, ces parole aurait pue semblait étrange voire même déplacé, mais personne ne lui avait apprit se qui était ou non à dire. Il le pensait tout simplement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Ven 21 Sep - 20:19

Tchi se retrouva très vite par terre à côté de son vampire. Ses joues étaient devenues un peu rouge à cause de la main de Makkura qui commençait à se faire balladeuse, elle ferma automatiquement les jambes. Puis lui dit pour ne pas qu'il le prenne trop mal :

-Je ne sais pas ce que sont les fantasmes... Et pour le moment je n'ai pas vraiment envie de l'apprendre...

Elle embrassa quand même son tendre amour puis se releva pour s'asseoir à côté de lui en tailleur. Puis elle sortit de son sac un livre sur les vampires qu'elle sugeait le plus réel envers la malédiction, elle l'avait acheté dans une librairie juste à côté de la bibliothéque, elle pensait que cela pourrait répondre à ses questions. La jeune fille tendit alors le livre à Makkura et lui expliqua par la suite :

-Tiens, je pense que cela pourrait te servir, pour ne pas que tu sois trop dans le secret, je ne connais pas trop de choses sur les vampires donc je préférais t'acheter un livre sur le sujet...

Elle lui souria avec ce sourire si mignon. Puis ferma vite fait son sac avant que Makkura remarque les feuilles et le livre et lui demande des expliquations, qu'elle lui donnerait immédiatement en plus >__<.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Sam 22 Sep - 11:33

La jeune femme était d’une naïveté sans borne et notre ami étudiant ne pu que rougir en la voyant s’installer en tailleur, cette jupe si courte ne servait ainsi plus à rien de la petite culotte bleu.
Le livre attira singulièrement son attention, et son coté curieux prit vite le dessus. Pour cette raison, Makkura adorait les livres. On pouvait tant apprendre aux travers de ces pages emplies de connaissance.
Bien que subjugué par l’ouvrage consacré à sa « race nocturne », notre étudiant avait un regard assez baladeur qui lui permit de voir le sac empli de paperasse de sa Tchi. Certainement en rapport avec ces recherches il fut pris d’une vague de curiosité sans nom, la tentation étant trop grande il ne pu que posé sa question, sans détoure.


-Je me demandais, sur quoi pouvait bien porter tes prospections ?

Après tout ils s’aimaient. Alors pourquoi se cacher des choses ? Ainsi voyait-il les fait notre vampire. Mais peut-être avait-il tord ? Combien de couples vivent dans un secret perpétuel ? Des centaine des millier peut-être même des million. Mais l’étudiant se voyait mal cacher quoi que se soit à sa douce amoureuse. De plus l’envie de lui porter assistance «était très forte en lui.


-Tu semble y mettre du cœur, sa me ferait plaisir si je pouvait t’apporter mon aide.

Le sourire du jeune brun fut si amoureux, ces mains empoignèrent délicatement celle de la féline, et il déposa un bref baisé sur ces lèvres. A la suite de quoi il se contenta de regarder sa douce, dans l’attente d’une réponse, il l’espérait, sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 26 Sep - 19:31

Tchi rougit violament à la question naïve et curieuse de Makkura. Elle ne savait que faire, soit elle lui disait la vérité, c'est à dire : qu'elle était à l'origine de sa malédiction et qu'elle avait fait ça dans un but égoïste et qu'elle cherche la solution de la malédiction. Ou alors, il y avait aussi la seconde solution de secour, qui était de mentir (du mieux qu'elle le pouvait tellement que c'était difficile pour elle) et de se sentir mal vis à vis de son Makkura, mais cela serait aussi le cas dans la première solution... Elle ne savait pas trop quoi dire... Mais après tout, il fallait être sincére dans un couple, et ne rien se cacher...
Elle ouvrit alors son sac et prit le paquet de feuille entre ses mains blanches puis elle expliqua un peu honteuse avec des pointes d'hésitation dans sa douce voix naïve XD :

-Je... J'ai fait des recherches sur... les malédiction... C'est un sujet... Que j'aime bien...

Elle n'avait ni mentit ni dit la totale véritée à Makkura, et pour le rassurer elle lui tendit le paquet de feuilles espérant que sa curiosité n'irais pas plus loin que ça. Sinon elle serait dans un réel pétrain et serait obligée soit de mentir ou alors de s'enfuir et il y avait aussi la solution de faire divertion, comme par exemple plaquer au sol le jeune vampire et simuler d'avoir des "pulsions" qu'elle n'avait jamais eut pour l'instant, ce qui aurait été impossible à faire avaler à Makkura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Ven 28 Sep - 21:58

La réaction de la féline parue étrange aux yeux du vampire qui avait posé sa question avec une grande simplicité. Quant elle lui parla des malédiction, notre pauvre ami n’imagina pas vraiment qu’elle tenté de rompre la leur. Pourtant n’importe qui de normale voudrait cela, mais comment définir le normalise, Makkura était tout sauf normale voila une certitude. Sa condition humaine était désastreuse et sa transformation ne l’avait en aucunement affecté, mis à part bien évidemment de sa soif de sang qu’il trouver…irritante.
Pour lui la présence de sa féline adorée lui suffise, qu’importent les malédiction et contrainte.
Il prit la parole en soulevant un simple constat restant calme et ne voulant laissait sous entendre aucun élément suspect.


-Malédiction ? Comme celle qui plane sur cette battisse ?

Sur quel ton avait-il dit sa ? Un ton assez neutre, c’était de la curiosité mais on ne pouvait pas savoir s’il était ironique ou sérieux. Certainement trop bête pour comprendre que celle qu’il aimait menait recherche sur la malédiction pesant sur eux. Il avait fait un simple constat voila tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Dim 30 Sep - 15:27

Tchi ne savait trop quoi dire à la remarque de Makkura... Elle sentait les larmes lui monter aux yeux, elle essayait de se retenir pour ne pas que le vampire n'est de doutes sur ses fameuses recherches sur les malédiction, mais plus précisément, leur malédiction. Elle essaya de deviner ce que son petit vampire avait en tête mais cela était impossible, sa voix était neutre, elle ne laissait rien deviner, cela n'arrangeait pas les choses pour la pauvre petite féline. Une idée traversa son esprit, pourquoi ne pas tout lui dire? Peut être qu'elle se sentirait mieux, libérée d'un poid... Mais en même temps peut être que Makkura lui en voudrait, c'est vrai qu'elle avait été bien égoïste et elle l'assumait à cent pour cent. Finalement les larmes coulèrent, de grosses larmes, qui s'étaient retenus depuis bien longtemps maintenant. Puis finalement se jeta sur le jeune vampire, en laissant les larmes mouiller les T-shirt du jeune homme puis entre quelques sanglot elle réussit à dire :

-Je... Je ne supporte plus... Je ne veux plus le supporter...

Ses paroles étaient en effet bien étranges pour une personne extérieure qui ne savait pas tout les détails de l'affaire. Mais elle était comme dans un état second, et ne réussissait pas à dire quelque chose de congré. Les larmes coulaient toujours, et les sanglots de la féline étaient des fois accompagné de petits gémissements de tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Lun 1 Oct - 22:32

De quoi pouvait-elle bien parlé, peu à peu ces larmes mouillaient le tee-shirt du jeune homme, qui n’en avait que faire, il voulait l’aider c’était sa seul préoccupation, qu’elle cesse ces pleurent. Ces bras l’enlacèrent tendrement, et il lui embrassa le front, ces lèvres restèrent apposé contre sa peau sensiblement sucrée. Et finalement il se rendit compte comme il était faible, même avec toute sa volonté, il ne pouvait pas l’arrêter, il ne pouvait pas lui ôter la tristesse qu’elle détenait au fond d’elle. Pourtant il le voulait de toute son âme. Pourquoi tant d’injustice. Ces lèvres n’était plus contre son front, mais il la tenait toujours dans ces bras, et se contenta de faire se qu’il pouvait pou elle, parler, et bien qu’il n’avait pas trop idée de quoi elle parlait, il voulait trouver les mots juste.

-Tu à le droit de supporter ou non se que bon te semble. C’est ton choix, pourquoi pleurer ? Si tu ne veut plus jamais avoir à courir marche plus vite, si tu veux apprendre à nager et bien entraîne toi, si la couleur du ciel te dérange, au fond il te suffit de porter des lunettes avec des verres colorés, avec de la volonté on peu tous faire tu sais, c’est avec ce genre de phrase que tu gagne ta liberté, moi je veux bien t’y aider…

Son sourire il l’affichait fièrement espérant ne pas avoir dit trop d’ânerie, il devint tout rouge par la suite, et il porta nerveusement son bras sur sa nuque, se souvenant que c’était ainsi que sa mère lui apprenait la vie, avec des phrase qu’il trouver saugrenu et dénué de sens véritable.

-Heu excuse moi si je dis des choses qui peuvent te paraître étrange, au fond il faut croire que le caractère de ma mère a bien déteint sur moi, héhé.

Il avait dit cette dernière phrase avec une certaine fierté dans ces paroles, sa mère était une femme pleine de bon sens et si gentille, au fond le faite de lui ressemblé le soulager, lui qui craignais se rapprocher se son atroce paternelle.
Il la prit a nouveau dans ces bras, pour la basculer contre lui, leur visage contre l’herbe, il senti a quel point si tee-shirt avait était mouillé par a tristesse de la jeune féline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 3 Oct - 14:02

Comment pouvait-on être insensible à tant de paroles réconfortantes? Evidemment, cela n'enlevait pas toute sa peine qu'elle avait en elle, mais cela la fit sourire et la fit arrêter de pleurer tout de même, mais son sourire se perdit quand Makkura dit qu'il tenait de sa mère avec beaucoup de fiertée dans sa voix. Et Tchi? De qui elle tenait? Elle s'étonna elle-même de penser à ses parents, elle n'y avait pratiquement jamais pensé et la voilà en train de ce demander si elle avait le même caractère que son père, la même beauté que sa mère? Elle ne savait même pas si ils étaient encore en vie... Elle avait comprit que la mère de Makkura était morte, mais il ne lui avait jamais encore parlé de son père... Peut être qu'il ne le connaissait pas.. Elle se perdit dans ses pensées et laissa échapper de sa bouche :

-Ta mère... Elle devait beaucoup t'aimer nan...? Cela doit être bien d'avoir quelqu'un qui t'aime pour ce que tu es, d'un amour sans limite...

Tchi s'étona elle même d'avoir dis ça... Elle avait pourtant cru qu'elle s'en fichait depuis toujours de savoir qui étaient ceux qui l'avait abandonnée, de toute manière, si il l'avait fait c'est qu'ils ne voulaient pas d'elle, qu'ils la cosidéraient comme un boulet... Et pourtant, même à l'heure actuelle la jeune féline pensait être un boulet pour tout le monde... Cela lui donnait envie de pleurer une seconde fois mais elle réussit à se contrôler quand même.
Elle repensa pendant un petit moment à la malédiction mais jugea que c'était inutile d'en parler à Makkura, cela ne lui causerait que des ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 3 Oct - 17:47

Il fut surpris d’entendre tant de tristesse dans ces paroles. Pourtant elle avait du avoir des parents ? A moins qu’elle ne soit orpheline, à cet instant bien précis, il se senti assez misérable. Sa mère fut une femme remarquable, s’occupant de son enfant avec amours et passion, notre jeune ami avait eue une vie bien douillette, car malgré leur manque d’argent, il était heureux de leur existence. Comment vivre sans personne pour vous aimer ? Makkura, n’ayant eu se genre d’existence, n’avait pas la réponse. Sa main vint effleuré la joue encore humide de la jeune fille, et après lui avoir déposé un léger baisé sur les lèvre, il lui sourie gentiment avec des mots tendres pour accompagner son expression.

-Un amour sans limite… laisse moi t’en offrir un tu verra toi même comme c’est beau.

Il l’enlaça avec plus d’amour qu’un père, plus de tendresse qu’une mère, plus de passion qu’il n’en avait jamais fait preuve auparavant. Bien sur il aurait pus lui parler de sa mère mais quoi lui dire. Il n’en avait pas vraiment envie. Pour l’instant il se contenté de regardé le ciel si bleu, la femme qu’il aimait dans ces bras, il possédait un sourire au coin des lèvres, sourire heureux, sourire amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 3 Oct - 19:25

Les lèvre de la jeune fille tremblaient sous le coup de la tristesse mélangée avec ce sentiment si touchant dans le coeur, quand quelqu'un essaye de vous consoler dans un moment difficile, les lèvres si douces de Makkura vinrent la calmer immédiatement. Elle resta figée, suite aux paroles si réconfortantes du jeune homme, elle ne reprit ses esprits qu'une fois qu'elle se retrouva dans les bras de son bien aimé, cette accolade était tendre, amoureuse, et passionelle, elle finit par laisser quelque larmes couler sur son visage, cette fois ci non à cause de la douleur mais au contraire du bonheur que venait de lui procurait son jeune vampire. Elle enlaça à son tour Makkura, laissant ses lèvres se poser à certains moments sur le cou du jeune homme puis elle lui dit d'une voix fluette mais si mignonne :

-Tu as raison, c'est plus que beau... Je t'aime mon Makkura...

Ils étaient là, tout les deux allongés sur l'herbe s'enlaçant tendrement. Elle se demandait si leur amour n'était pas en fait une simple confusion, Makkura recherchait certainement l'amour éperdue que lui avait donné sa mère et Tchi quelqu'un qui s'occupe d'elle en l'aimant comme quelqu'un de très proche... C'est vrai que l'amour, LE vrai amour, était compliqué à ressentir mais surtout à s'en rendre compte. Elle se demandait si elle ne l'aimait pas alors juste comme un père... Cela la rendit soucieuse et elle posa une question, disons LA question qui tue XD :

-Makkura... Tu m'aimes? Enfin... M'aimes-tu par amour...?

Tchi ne savait vraiment pas comment elle pouvait formuler sa question pour que cela soit clair, peut être que cela choquerait Makkura... Elle n'en avait peur évidemment... Mais ce dont elle avait encore le plus peur, c'était d'éclairsir ses propres sentiments... Elle se souvint alors de ce jeu qu'elle faisait avec ses amies à l'orphelinat avec une fleur, elle enlevait chaques pétales de la fleur en disant à tour de rôle : "il m'aime un peu, beaucoup, passionément, à la folie, pas du tout!". Elle se trouvait bien naïve d'avoir joué à ce jeu alors qu'elle n'avait jamais connu l'amour, mais cela lui revint en mémoire à ce moment précis. Elle savait très bien que si elle prenait une rose qui les entourait et qu'elle faisait ce jeu stupide cela ne lui donnerait pas la réponce qu'elle attendait, elle en attendait plus qu'un simple "je t'aime"... Sans s'en rendre compte elle commençait à devenir beaucoup moins naïve et cela depuis seulement la veille, bien sur elle était encore restée innocente, mais elle avait fait certaines choses qu'elle n'avait certainement jamais imaginé faire avec quiconque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Mer 3 Oct - 20:40

Bien que sérieuse, la question de la féline fit lâcher un très léger rire à Makkura. Au premier regard il avait eu la réponse à cette question. Alors en cet instant, ou pour lui tout était clair, plus limpide que de l’eau de roche, il pouvait en rire. Sa main effleura le visage de sa tendre et il posa son front contre le sien. Son regard pénétrant, se posa sur celui de l’étudiante aux cheveux blonds. Et il lui sourie avec un petit air amusé. Sa mère lui en avait appris, énormément, et savoir reconnaître ces sentiments, chose ardu, était une chose qu’il avait bien assimilé. Dans sa vie, les personnes envers qui il s’était éprit d’affection étaient rares, mais jamais il n’avait connu pareil amour auparavant. Pour longtemps, très longtemps il se souviendrait du sentiment qu’il avait eu lorsqu’il eu posé ces pupilles sur elle la première fois. Son cœur gelé par ces années de dérive retrouva chaleur et sentiment en un instant. Et pas n’importe quel sentiment, on pouvait dire sans exagéré qu’il était instantanément tomber sous son charme félin, si particulier et inimitable. Le temps passé et il la regardé toujours amoureusement et finit pas goûter ces lèvres toujours aussi tentante et sucrée, ces yeux clos, il profita intensément de l’instant. A la fin de l’embrassade, en même tant que ces yeux, ces lèvre s’ouvrirent afin de laissait transparaître ces idées.

-S’il y a bien une chose dont je doit être sur dans ma vie, c’est de la force de l’amours que j’éprouve pour toi. Mon âme, mon esprit, mon cœur, ma vie, tous cela t’appartient mon amour, et ce pour toujours.

Finalement, il avait clarifié les choses en gardant son sourire sincère et amoureux, son regard était légèrement voilé, peut-être à cause de tous cet amours qu’il éprouvait en cet instant même. Et il finit par l’allongé contre le sol pour l’embrasser a nouveau. Mais se baisé était d’une nature tout autre, il ne voulait rien prouvé. Cela n’était que de l’amour à l’état brut, le temps n’avait plus aucune valeur, les sons n’étaient plus, un silence passionné demeuré, laissant l’instant aux deux être enlacé, et à eux seulement.
Ces mains palpaient le corps de l’étudiante avec douceurs et nonchalance, remontant le long de son dos, caressant ces joues légèrement roses, choyant tendrement ces cuisses. Il devenait chaque seconde plus amoureux de sa douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Jeu 4 Oct - 20:07

Le visage de Tchi prit un air surprit à cause du rire innexpliqué de son petit vampire adorée. Elle se demandait qu'est ce qui dans sa phrase pouvait le faire rire... Mais en le voyant rigoler de si bon coeur, elle fit un de ses plus beau sourire à Makkura, un jolie sourire charmeur et attendrissant. Elle voulu lui demander qu'elle était la cause de son hilarité, mais elle fut coupée de paroles à cause du baiser si tendre, si amoureux... Elle gardait quand même les yeux grand ouvert, n'arrivant plus à réagir, elle regardait juste les yeux clos de Makkura, en repensant à tout ce qu'il lui était arrivé en si peu de temps. Puis, à la fin de ce baiser imprévu, il prononça des paroles infinniment douces et attendrissantes. La jeune féline se retrouva en moins de deux allongée sur l'herbe, et un nouveau baiser se créa, cette fois-ci, Tchi réussit à faire des geste et à y mettre du siens dans ce baiser. Elle sentit les mains de Makkura se faire encore balladeuse sur ses cuisses nues à cause de la longueur de sa jupe (finalement cela l'arrange qu'elle soit si courte la jupe XD), mais pour une fois elle le laissa faire, elle se sentait bien sous ces caresses sensuelles et en même temps amoureuses... Elle coupa finalement le baiser en douceur puis cita cette phrase en ayant le regard perdu dans ses souvenirs de la veille :

-"C’est atroce comme tu me fait craquer, tu est vraiment trop mignonne..."

Elle revint finalement au présent et le regarda, l'air de dire : "tu t'en souviens?", cette phrase était l'une qui lui était resté le plus en mémoire, c'était la première fois que Makkura lui disait ses sentiments... Elle prit le visage de son aimé entre ses douces mains puis très lentement, sans s'en rendre compte, ouvrit les jambes, en premier temps c'était surtout pour que Makkura s'allonge sans qu'il l'écrase mais finalement, en y repensant, il y avait certainement un peu de perversité dans tout ça... Qu'est ce qui lui prenait? Elle n'en savait trop rien... Elle se sentait bien... et prête... Mais la première fois sur l'herbe, dans un lieu public, ce n'était pas le top. Quoi que... Cela pourait être romantique qui sait...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura Aijou
Membre Actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Humeur : Amoureux
Date d'inscription : 01/09/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Vampire
Orientation Sexuelle: La femme est la plus douce des compagnies
Petit(e) Ami(e): ma Tchi, la féline la plus craquante du monde

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Jeu 4 Oct - 21:25

Un lieu public, pour une première fois voila qui était unique. Excitant certes mais vraiment peu commun. Beaucoup de chose lui traversait l’esprit, le faite qu’elle puisse le rejeter, qu’elle ne veuille pas véritablement ce rapport, celui que n’importe qui pouvait les voir, tant de chose tourbillonnant en lui. Finalement il oublia vite. Au fond, elle l’aimait il en était convaincu, elle se souvenait de cette phrase qu’il avait dite avec tant d’honnêteté. Cela lui avait véritablement fait chaud au cœur. Au diable les observateurs, il voulait lui prouver comme il l’aimait. Sa main caressant la cuisse si attrayante, remonta lentement entre ces jambes, pour ce poser sur un morceau de tissu prénommé « culotte ». Il palpait gentiment son entre jambe, lui embrassant le cou sensuellement, son autre main restait sur sa joue, si douce. Makkura s’amusa avec la poitrine de la féline jouant avec ces lèvres à travers la robe si courte, Qu’il avait commencé à lui enlever tendrement, ces mains devenant de plus en plus vive, tendre et intime. Il porta ces lèvres à celle de l’étudiante, comme pour la calmer, lui faire comprendre que tous se passeraient bien et qu’il serait doux. A la fin de l’embrassade il la regarda avec une douceur infinie, et en même temps avec un brin insignifiant de perversité.

-J’espère pouvoir te faire ressentir la vrai plaisir ma douce.

Propos pervers ? Obscène ? Pas vraiment, bien qu’étrange il ne voulait que la rendre heureuse. Et on pouvait dire tous se que l’on voulait, le sexe c’était vraiment du bonheurs. Il n’avait jamais eu de rapport véritablement constructif mais vue tout l’amours dont il disposé, il se santé capable de faire les exploits les plus invraisemblable.
Quant il eu ôté sa robe, il porta un regard passionné à son amante, il la désiré en cet instant plus que toute autre chose au monde, et cela il n’en avait absolument pas honte (quoi sa vous semble pervers… et alors >w<) elle demeuré en sous-vêtement devant lui, et il finit pas les lui soustraire, ces dents vinrent « croquer » ces tétons attrayant, les lui mordillant doucement, léchant tendrement ces parti si sensible durcissent à une vitesse folle. Il reporta alors son attention sur les lèvres inférieures de sa bien-aimée, lui enlevant le morceau de tissu à l’aide des dents il se délecta de son intimité. Titillant tendrement son clitoris pour lui administrer le maximum de ravissement pendant ce rapport si particulier, il laissa un de ses pousse pénétrer sa vagin, assez profondément mais pas au point de lui faire perdre sa virginité. Il laissa sa langue s’amusé pendant que sa main libre caressait sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchi
Administratrice Neko
avatar

Féminin Nombre de messages : 154
Age : 30
Humeur : naive et souriante
Date d'inscription : 28/08/2007

Fiche RP
Caste de nuit: Mi Animal
Orientation Sexuelle: n'en sait rien... est vierge
Petit(e) Ami(e): Makkura, mon vampire à moi

MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   Dim 7 Oct - 11:47

Tchi se retrouva en moins de deux complétement nue, elle était légerement rouge, de honte? Peut-être pas... Les caresses de Makkura, bien qu'elles soient perversses, furent intensément apprécier par la féline. Sans s'en rendre compte, ils se décallèrent légerement, ils furent maintenant caché par plusieurs pieds de rosiers blancs, ils étaient maintenant cacher des petits voyeurs qui pouvaient se promener dans les jardins.
Soudain, la jeune fille poussa un gémissement suite à la pénétration de Makkura avec son doigt, mais la jeune demoiselle, trouvait ça quand même infinimment bon. Tchi déshabilla à sont tour son amant, puis quand il fut entièrement nu elle lui souria perversement, et l'enlaça tendrement dans ses bras nus, elle remarqua alors le tatouage de Makkura, elle se demandait ce que cela pouvait bien signifiait, mais elle n'osait pas couper l'ambiance, alors avec son doigt elle suivit les contours du tatouage sans rien dire. Elle ne fit aucun autre mouvement, elle avait toujours la peur de ne pas savoir comment s'y prendre... Au fond d'elle, elle avait toujours un peu peur que l'acte soit trop douloureux... Mais il ne fallait pas avoir peur, cela gacherait tout...



[Manque d'inspiration, désolée -__-"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Relaxation et odeur de roses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Relaxation et odeur de roses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» O. [sist] l'odeur puissante des roses (p.1 bas)
» Fabriquer ses roses en papier
» NOUVELLE TECHNIQUE POUR FAIRE DES ROSES SPLENDIDES
» Pétales de roses cristalisées
» Odeur de cuisson choux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night or Light :: Partie RP :: Le Pensionnat - Exterieur :: Les jardins-
Sauter vers: